Et si le marketing mobile n'était pas une nouvelle technique de promotion, mais une révolution qui va obliger tous les webmarketers à réviser leurs fondamentaux. Bonne nouvelle pour ceux qui trouvaient qu'il n'y avait pas eu d'innovations significatives depuis un moment sur internet.


Le marketing mobile mobile s'est fait longuement désiré. Les acronymes et technologies de tout bord ont eu beau défilé: wap, wep, imode, pda, rien n'y a fait, l'homo internetus refusait de se transformer en homo mobinautus. Trop petit, trop chers, trop complexes, trop propriétaires, trop peu fonctionnels, les téléphones mobiles et les abonnements internet associés, ne suscitait pas l'engouement des foules. Il a fallu qu'Apple reinventa le PDA pour qu'on le rebaptise téléphone intelligent, « smartphone » et que les internautes basculent massivement dessus. Ces nouveaux mobinautes ont commencé à se connecter massivement aux sites web ordinaires, à télécharger des appli en masse, stimulant ainsi l'imagination des développeurs, en même temps que l'appétit des financiers, des éditeurs de contenu et même de l'empereur Google.

Mais à peine les marketers et les webmarketers commencent-ils à maitriser les techniques de promotion sur internet que leur vision est menacée par une révolution d'une ampleur aussi importante que celle de l'ebusiness.

Soyez en convaincu, le marketing mobile est un phénomène important car il marque la fin de l'internet tel que nous le connaissons actuellement.

Voici quelques éléments de réflexions pour vous en convaincre.

L'internet actuel ne touche que la moitié de la population dans les pays développés et 10% dans les pays en développement. L'internet actuel est aliénant, essentiellement sédentaire et suppose la maitrise de l'informatique. Il est totalement ouvert en terme de technologie. L'internet actuel est transnational dans la mesure où il est possible d'accéder au contenu de n'importe quel site. L'internet actuel préfère l'écrit à l'oral.

Le marketing mobile sera schizophrène: s'appuyant tantôt sur des technologies aussi ouvertes que l'internet historique, tantôt sur des technologies propriétaires et aussi fermées que Windows. Le marketing mobile tantôt réservera des informations à une poignée de mobinautes proches, tantôt rendra possible la diffusion à l'ensemble de la planète.

Le marketing mobile fera un mariage d'alliance avec l'eCRM et personnalisera la moitié de ses échanges avec l'utilisateur-client-consommateur-acteur. Le marketing mobile parlera à l'internaute et l'écoutera, grâce à la reconnaissance vocale. Le marketing mobile va provoquer un morcèlement de l'internet actuel en une multitude de sous réseaux, séparé par des technologies, la censure de certains gouvernement

Le marketing mobile provoquera la fusion de plusieurs technologies: reconnaissance vocale, moteur de recherche, profiling d'internaute et filtrage antispam pour voir apparaître l'assistant numérique personnel ultime qui débarrassera du spam l'internaute.

Contenus connexes

Raphael Richard

Raphaël Richard, spécialiste en référencement naturel, marketing à la performance et eréputation.

Créateur du site

Tribune Libre

Offre d'emploi

L'agence de référencement publie actuellement une offre d'emploi référencement. Passionné à des moteurs de recherche et du SEO, connectez-vous.

eXTReMe Tracker